Le Phare des Pâquis

46° 12’ 36” N – 6° 09’ 25” E

Un livre retrace l’histoire des deux phares qui se sont succédé au musoir de la digue des Pâquis. Il relate aussi la manière dont Genève s’est affranchie des conditions hydrologiques compliquées pour aboutir à la création de la rade de Genève et de ses deux jetées en 1857.
Préface de Stéphane Fischer conservateur au Musée d’histoire des Sciences.
Vous trouverez ce livre chez votre libraire, au kiosque du Musée d’histoire des Sciences ou en ligne chez l’éditeur GeorG.

A consulter l’article déposé sur wikipedia.

Lorsqu’on arrive par le lac, en vue de Genève, on découvre un phare.

E.Court